Microsoft et Nokia : quand le marché s’emballe…