indicateurs

Infogérants et clients sont-ils prêts à gérer des indicateurs "métiers" ?

Quelques grands infogérants commencent à relater que des clients leur demandent de s'engager non plus seulement sur des SLA (service level agreement : engagement de niveau de service), mais sur des engagement de niveau de service métier. On pourrait peut-être parler de BSLA pour "business service level agreement". En d'autres termes, ils ne seraient plus mesurés seulement sur des niveaux de service techniques (taux de disponibilité des composants matériels et/ou logiciels du système d'information, délai de résolution des incidents, délai des prises d'appels par le support, délai de traitement des demandes, etc), mais aussi par sur l'impact de ces niveaux de service sur les résultats des branches métiers de l'entreprise. En savoir plus »

Syndiquer le contenu