Outsourcing

Infogérants et clients sont-ils prêts à gérer des indicateurs "métiers" ?

Quelques grands infogérants commencent à relater que des clients leur demandent de s'engager non plus seulement sur des SLA (service level agreement : engagement de niveau de service), mais sur des engagement de niveau de service métier. On pourrait peut-être parler de BSLA pour "business service level agreement". En d'autres termes, ils ne seraient plus mesurés seulement sur des niveaux de service techniques (taux de disponibilité des composants matériels et/ou logiciels du système d'information, délai de résolution des incidents, délai des prises d'appels par le support, délai de traitement des demandes, etc), mais aussi par sur l'impact de ces niveaux de service sur les résultats des branches métiers de l'entreprise. En savoir plus »

Dans le cycle de sourcing, la gouvernance de l’externalisation manque encore de maturité

 

Le cycle de vie d’une opération d’externalisation comporte cinq phases principales :

1 – L’évaluation stratégique : l’orientation stratégique et le choix d’un modèle (voir la note sur les cinq modèles de base de sourcing )

2 – Le programme de sourcing : la définition des périmètres et domaines à externaliser, le planning, l’évaluation financière, et le cas échéant les dispositions de transfert de personnels.

3 – La sélection des prestataires : le processus complet de cahier des charges, appel d’offres, sélection et contractualisation. En savoir plus »

Outsourcing : tout est dans le contrat ? Pas seulement !

 

Le mode de gouvernance et la nature des relations entre équipes participent du vrai succès ou du vrai risque d’un contrat d’externalisation.

  En savoir plus »

Outsourcing : l’innovation victime du coup de rabot final

 

L’innovation dans les contrats d’outsourcing reste encore victime des achats lors de leurs ultimes pressions.

  En savoir plus »

La disponibilité des experts, maillon faible de l’infogérance

expertDans une équipe d’infogérance chargée de l’exploitation des systèmes d’un client, il y a trois groupes d’intervenants : - Les exécutants. Il n’y a rien de péjoratif ni de condescendant dans cette expression. Ce sont les techniciens et ingénieurs systèmes qui supervisent, exploitent et administrent les composants matériels et logiciels qui leur sont confiés, traitent les incidents, anticipent les besoins de capacité, tiennent à jour les inventaires et les configurations. Dédiés à un client ou mutualisés sur quelques clients, ils sont présents et disponibles. - Les managers. En savoir plus »

Syndicate content