L’affichage environnemental en test dès juillet

Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre du Développement Durable, a présenté il y a quelques semaines les 168 entreprises retenues pour l’expérimentation française sur l’affichage environnemental des produits. Un test grandeur nature qui débutera dès juillet pour une durée d’au moins un an. Il vise notamment à expérimenter différentes formes d’affichage en fonction des types de produits : bilan carbone, impact sur la biodiversité, performance énergétique

Un bilan de cette opération sera réalisé dans le courant du deuxième semestre 2012. Le gouvernement pourrait alors décider d’une éventuelle généralisation de l’étiquetage environnemental en France. « Un consommateur bien informé a envie de s’engager, peut orienter différemment la production » a expliqué Nathalie Kosciusko-Morizet, citée par l’AFP.

Présentée en juin 2009 sur GreenIT.fr, la start-up francilienne Hop-Cube a été sélectionnée, en partenariat avec 3Suisses.fr et Discounteo.com, pour afficher les données environnementales des produits de la catégorie « gros électroménager ».

Ce projet d'étiquettage environnemental aura un impact conséquent sur la supply chain dans la mesure où il va demander aux entreprises de remonter de nombreuses données, dont les émissions de CO2. Au delà d'un rôle d'information pour le consommateur, il vise donc à sensibiliser les entreprises et à leur permettre de réduire l'empreinte de leur activité en identifiant les principaux gisements d'économies, notamment en terme d'émissi