Le marché de la SOA

SOA

D’après le cabinet Gartner, les revenus du marché des infrastructures et du middleware applicatifs est estimé en 2010 à 17.6 milliards de dollars (12,3 milliards d’euros) en croissance de 7.3%.

D’après le cabinet : « les entreprises sont passés d’un état de restriction des coûts à celui de préparation à la croissance ». Ces technologies font le lien entre le besoin de modernisation des applications rencontrées par les entreprises et leur stratégie d’innovation.

Les architectures de services (SOA) et la gestion des processus métier (BPM) restent les piliers des démarches de modernisation du parc applicatif et d’innovation, mais le cloud intéresse de plus en plus les entreprises. On devrait voir les investissements croître rapidement dans ce domaine à mesure que le concept et ses avantages sont perçus par les entreprises.

En terme de parts de marché, IBM reste leader (32.6%) suivit de loin par Oracle (17.6%). Et Software AG (3.4%) est l’éditeur qui a eu la plus forte croissance entre 2009 et 2010 grâce à l’acquisition d’IDS Sheer (27%).

Une petite pique finale : Ce qui est intéressant dans le communiqué du cabinet est sa conclusion. Je résume : si les grands vendeurs continuent à consolider ce marché, il y a plein de nouvelles niches comme le LLM (low-latency Messaging), le MFT (managed file transfer) ou le BPA (business process analysis).

Autant de nouveaux TLA (three letter acromym) de marché qui permettent aux éditeurs de justifier leur solution (« ACME est le leader du XYZ »), à Gartner de justifier ses analyses (XYZ est devenu un marché porté par les éditeurs comme ACME) et aux clients …. d’être complétement perdus par cette forêt de lettres …

 

image : Geek & Poke