La nouvelle DSI : Direction Stratégique de l’Innovation

J’ai présenté récemment devant toute l’équipe informatique d’un de mes clients une conférence sur le thème «  Apport en valeur du SI »

Le pitch est simple :

Nous assistons aujourd’hui à une transformation radicale du monde de l’informatique et la Direction des Systèmes d’Information doit s’adapter.

De fait, l’informatique professionnelle, c'est-à-dire celle mise en œuvre dans les organisations,  entreprises ou administrations, est en train de se transformer rapidement sous l’influence de nombreux facteurs. Outre l’influence de l’informatique Grand Public, on peut citer

  • l’impact d’Internet et le Web sur l’ensemble de la société et donc sur les organisations,
  • la mobilité et le cloud computing qui ont transformé les modes de consommations et de production de l’information
  • et l’explosion des informations créées, manipulées, analysées, transformées qui restera le grand défi du XXIème siècle    

Face à ces transformations, le rôle de la DSI est en train de changer fondamentalement. Devant faire face à eux enjeux stratégiques :

  • Apporter de la valeur à l’entreprise
  • Améliorer sa propre performance

la DSI doit mettre en œuvre un certain nombre de chantiers critiques tout en continuant à assurer un service de qualité dans ses activités actuelles. On peut citer, par exemple, la fourniture d'un SI à la fois flexible et agile (alors qu’il est complexe !), la gestion des ressources et des compétences ou la maîtrise du sourcing.

Dans l’entreprise, les objectifs de ce groupe de professionnels de l’informatique évolue de gestionnaires des technologies de l’information vers un rôle beaucoup plus stratégique d’agent d’innovation.  En s’inspirant d’une observation d’Irving Wladawsky-Berger, l’ancien architecte en chef d’IBM (il a été l’architecte de la transformation d’IBM d’un vendeur de mainframe en expert du eBusiness), la DSI doit se transformer selon deux dimensions

  • Interne – Externe
  • Opérationnel – Stratégique

Aujourd’hui, la DSI est reconnu pour son activité dans le support et l’optimisation des opérations internes. On parle ici de la gestion des applications et des infrastructures, de la performance, de la sécurité, etc.

Si ce rôle reste critique aujourd’hui, il n’est plus suffisant. Il lui faut

  • Contribuer à aider l’organisation à adresser les besoins de ses partenaires et de ses clients. On parle ici d’intégration des applications Front office avec les applications opérationnelles, On lui demande d’établir des liens directs d’abord avec les partenaires mais également avec les clients.   
  • Transformer l’organisation, c'est-à-dire travailler sur les processus internes afin de les optimiser et garantir leur conformité aux standards et aux réglementations, transformer également le SI pour lui donner toutes ses qualités de flexibilité et d’agilité requises par les métiers.

Le rôle ultime de la DSI est de devenir l’agent d’innovation, c'est-à-dire de permettre l’évolution de l’organisation afin qu’elle exploite au mieux, et de préférence avant ses concurrents, tous les éléments qu’elle a à sa disposition. On parle ici des nouvelles technologies, des nouveaux modèles sociaux ou des données, informations et connaissances disponibles.  

Voilà une roadmap cohérente pour les DSI