Apache écoute la Symphony d’IBM

IBM propose le code source de sa suite bureautique Symphony à la fondation Apache.

En juin la fondation avait accepté la donation d’OpenOffice.org d’Oracle (voir notre billet) , c’est aujourd’hui au tour de Symphony, une version d’OpenOffice.org optimisée par IBM sur les problématiques d’usage, de performances et d’accessibilité, d’être candidat à l’incubation Apache.

Pour IBM, c’est le moyen d’assurer la pérennité d’une suite bureautique alternative à Microsoft Office et, en particulier, de promouvoir ODF (Open Document Format), le format de document ouvert en compétition avec OpenXML, le format équivalent mais propriétaire de Microsoft. Comme le dit Bob Sutor, le VP Websphere d’IBM :

Nous avons appris ces dernières années que des formats de documents contrôlés ou imposés par un vendeur sont une mauvaise idée.

Pour les tenants de la Document Foundation et de sa suite LibreOffice, la nouvelle peut être inquiétante. Un acteur de poids et son armée de développeurs s’est rangé sous la bannière de la suite libre concurrente. Certes, en suivant le jeu des différentes licences (LGPL, ASF…), les améliorations de Symphony pourront être mises en œuvre dans OpenOffice et seront accessibles aux développeurs de LibreOffice.  Il lui faut maintenant démontrer que la Document Foundation peut apporter son lot d’innovation dans un environnement mature et standardisé.

Enfin, pour les entreprises, le tryptique Apache, Oracle et IBM est un argument de poids qui rassure sur les points de vues du support et de la fiabilité. Cela suffira t’il pour faire basculer leur fond documentaire propriétaire (doc, ppt, xls) sur un format ouvert et libre ?