Alain Juillet, CDSE, "À l’origine de 60 % des cyberattaques, on trouve un concurrent national"

Dans un entretien avec le magazine Decideurs Stratégie Finances Droit, Alain Juillet, le président du Club des directeurs de sécurité des entreprises, n'est  pas très réjouissant.

Entretien avec Alain Juillet, Club des directeurs de sécurité des entreprises

Les attaques informatiques étant techniques et dématérialisées, il est souvent difficile d’identifier les auteurs. Et plus encore de les poursuivre. Une étude conduite par la DCRI révèle qu’à l’origine de 60% des attaques informatique on trouve une concurrente nationale. L’ennemi n’est pas toujours où l’on croit. Il est parmi nous et la naïveté n’est plus de mise.

Il préconise une marche à suivre

La première réponse est de diffuser un état d’esprit défensif à tous les collaborateurs. Pour cela, il est impératif d’avoir procédé à un audit très complet des risques en se posant une question simple d’apparence : quelle information est vitale à mon entreprise ? Une fois la liste déterminée, il convient d’adapter son comportement et ses systèmes informatiques en fonction du risque que présente chaque élément.

Il insite sur la prépondérence des données et des informations

En matière de données, j’insisterai sur la valeur croissante de l’Intelligence, au sens de discernement. Il fut une époque où l’enjeu était d’avoir l’information. Désormais, nous sommes noyés sous les données. Ceux qui sauront sélectionner et utiliser les informations de valeur seront les mieux placés dans ce jeu mondialisé