Petit rappel historique :

Après avoir été le mot magique de notre industrie, SOA a disparu dans les limbes de l’informatique, remplacée par Cloud Computing, Big Data et autres concepts à la mode.

Et c’est probablement une bonne chose car SOA a commencé  à montrer sa valeur pour les directions informatiques.

Un petit retour sur les grandes annonces d’Oracle lors de sa conférence annuelle OpenWorld 2011.  Comme d’habitude Larry Ellison a fait un grand numéro d’orateur lors de sa keynote.

Larry Ellison

J’en ai pour ma part retenu 3 points

Quelques faits

1)IBM est devenu la deuxième valeur technologique après Apple, dépassant Microsoft pour la première fois depuis 1996 (Voir note 1)

2) Le cours de l’action d’HP a été divisé par deux en moins d’un an (02/11 : $48, 10/11 $24), là ou celui de Microsoft est resté sensiblement égal et ou celui d’IBM est monté de 30% (02/11 : $164, 10/11 : $177)

L’industrie IT adore les « buzz words », sorte de mantras magiques que tous les acteurs répètent en boucle. SOA a eu son heure de gloire il y a quelques années. Il a complétement disparu du vocabulaire, remplacé par le concept éthéré du cloud computing.

Si le marketing des fournisseurs a changé de mantra, SOA et Cloud Computing parlent de la même chose, le service, mais sur deux aspects complémentaires : sa fabrication et son exploitation.