Derniers billets publiés

Après avoir été le mot magique de notre industrie, SOA a disparu dans les limbes de l’informatique, remplacée par Cloud Computing, Big Data et autres concepts à la mode.

Et c’est probablement une bonne chose car SOA a commencé  à montrer sa valeur pour les directions informatiques.

Après avoir été le mot magique de notre industrie, SOA a disparu dans les limbes de l’informatique, remplacée par Cloud Computing, Big Data et autres concepts à la mode.

Et c’est probablement une bonne chose car SOA a commencé  à montrer sa valeur pour les directions informatiques.

Dans ces temps changeants, on a souvent tendance à jeter le bébé avec l’eau du bain.

En l’occurrence, combien de fois avons-nous entendu ou lu  que les réseaux sociaux (soit Facebook avec ses 800 millions d’utilisateurs actifs) signent l’arrêt de mort de la messagerie électronique ?   

Thierry Breton confirme sa stratégie de suppression de l’email pour les 80 000 employés d’Atos. C’est surtout une bonne stratégie de communication (voir son interview sur la BBC), et l’idée a été commenté et débattue par l’ensemble des acteurs.

Les applications d’entreprises ont mauvaise réputation. Ces moteurs des entreprises nécessitent de lourdes études préalables, la mise en œuvre d’un projet de mise en œuvre complexe et un lourd investissement en temps et en argent incompressible.  Sensées simplifier et fluidifier les processus de l’entreprise, elles sont difficiles à utiliser, lourde à maintenir.

Pourtant dans ce sombre paysage, une éclaircie dans les nuages apparait. 

Un petit retour sur les grandes annonces d’Oracle lors de sa conférence annuelle OpenWorld 2011.  Comme d’habitude Larry Ellison a fait un grand numéro d’orateur lors de sa keynote.

Larry Ellison

J’en ai pour ma part retenu 3 points